Amérindiens : zoom sur leur culture et les traditions

L’histoire des peuples amérindiens est toujours fascinante et en particulier, chez les enfants. Mythes ou pas, les Amérindiens ont su transmettre, de génération en génération, un grand héritage ancestral. La culture amérindienne, les traditions, les rites et même les symboles des Indes d’Amérique constituent aujourd’hui des valeurs auxquelles chacun à du respect.

Améridiens : une histoire de plus de 40 000 ans

L’histoire raconte que les Indiens d’Amérique sont les premiers habitants de ce continent. Avant notre ère et celle de nos ancêtres, les Amérindiens avaient un mode de vie différent et des croyances que l’on considère aujourd’hui comme une simple superstition. Pourtant, les valeurs transmises sont toujours très fortes. À l’origine, tous les Indiens d’Amérique seraient en effet venus d’un espace situé aux alentours de la Chine et de la Sibérie orientale. Ces peuples ont eu une unité culturelle très profonde en se rendant jusqu’en Amérique pour échapper au froid. Durant la période de glaciation, le niveau des mers était encore inférieur à son niveau actuel. Ce qui a favorisé le passage du détroit de Béring.

En parallèle : Quels sont les critères prépondérants pour choisir son équipement de photographie de paysage ?

Depuis cette période, les mouvements de la population étaient bien plus faciles à l’intérieur du continent américain. Certains historiens affirment que la population amérindienne s’est ensuite divisée et de nombreuses tribus se sont formées. Ainsi, un pont de glace avait relié la Sibérie à l’Alaska. De groupes de chasseurs nomades ont débarqué au hasard en Amérique depuis l’Asie en poursuivant des mammouths. Ainsi, au fil des millénaires, les tribus amérindiennes s’installaient partout en Amérique, du Nord au sud.

La danse avec les esprits

Les Amérindiens vivaient en harmonie avec la nature. Ils ont du respect pour la terre et également pour la nature. Ils croient au pouvoir surnaturel de certains éléments présents dans la nature. Au fil du temps, ils ont découvert l’existence des liens qui unissent les hommes, les animaux et les plantes. De nombreux rites amérindiens l’expliquent d’ailleurs comme la danse avec les esprits.

A découvrir également : Nettoyez votre véhicule sans rien débourser

Les esprits sont bel et bien présents dans la nature. Ils croient donc en l’existence des esprits dans les plantes, dans les arbres et dans les fleurs. La vie des Indes d’Amérique est rythmée le plus souvent par des fêtes religieuses. Lors de la danse avec les esprits, le masque est considéré comme l’élément principal. De ce fait, lorsque le danseur porte le masque, il peut oublier pour un temps sa véritable personnalité et se concentre sur l’esprit qui l’envahit. Les rites et les danses de ces tribus indiennes ne sont autres que la manifestation de leur respect pour leurs racines, mais aussi aux liens qui les unissent à l’environnement. Ils sont soucieux des dimensions historiques, temporelles et spatiales. Ils célèbrent le lieu qui a vu naître la tribu ou le lieu qui lui a permis de vivre pleinement. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Les symboles des croyances amérindiennes

Les symboles amérindiens expliquent leur diversité culturelle et spirituelle. Ces symboles sont multiples, mais on n’en citera que les plus importants.

Les Mounds

La terre fait partie des symboles spirituels pour les Amérindiens, car elle est nourricière. Ce n’est pas tout, les Indiens pratiquaient l’inhumation en ornant leurs morts avec des objets sacrés comme des bijoux, des poteries et des armes. Ils ont d’ailleurs bâti des Mounds qui sont des tombeaux collectifs qui imitent la forme du ventre d’une femme enceinte.

Le cercle

Le cercle est un symbole de l’éternité. Si cette forme est symbolique pour les peuples amérindiens, c’est parce qu’il s’agit de la forme du soleil, la forme du lieu où se tenaient les conseils des anciens. C’est aussi la forme des tipis.

Le langage des signes

Chaque tribu avait une manière de se présenter lors des rencontres, et ce, par une langue de signe :

  • Les cheyennes imitaient le geste de se couper les doigts.
  • Les Comanches reproduisaient le glissement des serpents.
  • Les Pawnees imitaient le signe de V.
  • Etc.

La peinture sur les corps et les visages

Chez les Amérindiens, la peinture sur les corps et sur les visages avaient un sens. Il s’agit d’une pratique qui allie liberté individuelle d’expression et communication sociale. Elle a plusieurs significations fortes comme lorsqu’un Indien a tué un ennemi, quand il a accompli un exploit héroïque ou quand il part à la guerre ou bien quand il est en deuil.